Programme de formation des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et d'autres ministères

Description

Le TPO a été conçu à la fois comme un projet de DRH et de développement institutionnel dans le contexte de l’entrée du Cambodge dans l’ASEAN. Il s’est concentré sur l’amélioration des compétences de cent fonctionnaires des trois principaux ministères concernés par l’ASEAN, à savoir le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’Économie et des Finances et le ministère du Commerce. La principale composante de l’OPC consistait à former les fonctionnaires des directions principalement concernées par l’ANASE et d’autres initiatives régionales ou mondiales (par exemple, les négociations de l’OMC). La période de démarrage du projet a permis de rénover les installations de formation, de sélectionner les participants et de répartir les fonctionnaires en deux groupes principaux. Le premier groupe était composé de 25 hauts fonctionnaires, 25 cadres moyens et 25 employés de soutien. Ces derniers ont reçu une formation en cours d’emploi à temps partiel sur une période de 7 mois. Un second groupe de 25 fonctionnaires juniors a reçu une formation approfondie, à temps plein, sur une période de 10 mois. Les cours dispensés aux stagiaires comprenaient des cours d’anglais spécialement adaptés aux besoins des stagiaires, des cours de droit, d’économie et des cours sur les fonctions, les politiques et les institutions de l’ANASE. Le personnel de soutien a reçu une formation supplémentaire dans la salle IC&T équipée par l’OPC. 12 administrateurs de réseau et formateurs en secrétariat ont également été formés. Le projet a permis d’organiser des voyages d’étude pour tous les stagiaires à Bangkok, Singapour et Jakarta (Secrétariat de l’ASEAN) afin de développer des relations de travail transfrontalières et de fournir une expérience pratique de collaboration avec les institutions de l’ASEAN. L’ajustement systématique des activités de l’OPC aux besoins exprimés par les ministères, en particulier le ministère des Affaires étrangères et le ministère du Commerce, a nécessité une interface constante avec les hauts fonctionnaires, ce qui a conduit à diverses modifications pour répondre aux nouvelles exigences. L’OPC comprenait également deux sous-projets visant à renforcer les résultats et à permettre la mise en œuvre de méthodes de travail améliorées : (a) le développement de centres de documentation (un au ministère des Affaires étrangères, construit par l’OPC, et un à l’École royale d’administration, rénové par le projet), et (b) la conception, l’équipement et l’installation d’un réseau informatique pilote dans les trois ministères (comprenant trois réseaux locaux distincts reliant plus de 100 postes de travail, dont 20 fournis par le projet, dans une dizaine de bâtiments, et un accès commun à Internet protégé par un « pare-feu »). Les gestionnaires et les utilisateurs de ces deux installations ont été formés par l’OPC. Considérées par le client cambodgien comme une grande réussite, toutes les installations de l’OPC sont actuellement entre les mains des institutions bénéficiaires et sont considérées comme durables dans leur gestion et leur utilisation futures.

Country

Cambodge

Beginning - END

01/07/1999-01/04/2001

Field of Expertise

Gouvernance - Justice - Transparence

Amount

1 4000 000,00€

Partners

DMI (leader)
IIAS (NL), ONG (F), SEMA Group (BE)

Client

EC

Retour haut de page