Dialogue UE-CCG sur la diversification économique

Description

L’objectif global du projet est de contribuer au renforcement des relations entre l’UE et le CCG en soutenant le processus actuel de diversification économique des pays du CCG en dehors des secteurs dépendants des hydrocarbures.
Plus précisément, le but de ce contrat est de promouvoir l’analyse, le dialogue et la coopération entre les parties prenantes de l’UE et du CCG au niveau régional et national dans le contexte du processus de diversification économique du CCG. Le projet est structuré autour de ces 3 composantes, qui sont les résultats à atteindre :
– R1 : Coopération et dialogue entre l’UE et les pays du CCG renforcés dans les domaines du commerce, de l’investissement et des affaires économiques ;
– R2 : Renforcement de l’analyse politique liée au commerce, à l’investissement et aux affaires économiques de l’UE et du CCG ;
– R3 : Flux d’informations entre l’UE et les pays du CCG.        
Dans le cadre du volet 1 : renforcement des parties prenantes de l’UE et du CCG dans le domaine du commerce, de l’investissement et des affaires économiques.
– Fournir des services de coordination et de soutien politique pour le dialogue UE-CCG sur le commerce et l’investissement et pour le dialogue macroéconomique.
– Établir et maintenir un réseau efficace avec les principales institutions/parties prenantes des pays du CCG et de l’UE dans les domaines pertinents pour ce projet.
– Organiser des tables rondes/ateliers entre les parties prenantes de l’UE et du CCG (y compris les institutions publiques, le secteur privé, les universitaires, les institutions non gouvernementales) pour l’échange d’expériences et d’expertise sur des sujets liés au commerce, aux investissements, aux affaires économiques et à d’autres questions politiques relatives à la diversification économique.
– Création, pilotage et suivi de groupes de travail techniques impliquant des parties prenantes publiques/privées afin de faciliter la coopération technique sectorielle entre l’UE et le CCG.
– Soutenir les liens entre les visites de haut niveau de l’UE au CCG et les activités en cours liées au commerce et aux affaires.
– Organiser des événements liés à la politique commerciale et à la mise en réseau (y compris des forums d’affaires).
– Organiser des échanges spécifiques et des événements de mise en réseau pour les femmes entrepreneurs ou les femmes chefs d’entreprise de l’UE et du CCG.
– Visites d’étude à court terme / programmes d’échange liés à des domaines politiques spécifiques pour les entrepreneurs ou autres parties prenantes concernées entre l’UE et le CCG (en mettant l’accent sur les femmes et les jeunes).
Dans le cadre du volet 2 :
– Suivre le processus de diversification économique dans chacun des pays du CCG et identifier les possibilités de coopération entre l’UE et le CCG dans ce contexte.
– En étroite collaboration avec les délégations de l’UE dans la région, les représentants des États membres et les parties prenantes des entreprises de l’UE, effectuer des analyses politiques et formuler des recommandations au moyen de documents de conseil politique, de documents de position politique, d’évaluations situationnelles, d’études succinctes, de cartographie, d’évaluations d’impact, d’enquêtes, etc.) pour alimenter le travail politique de l’UE lié au CCG.


– Mener des recherches sur les questions de commerce et d’investissement (y compris sur la base d’enquêtes reflétant l’opinion des entreprises de l’UE opérant dans la région sur des sujets spécifiques liés au cadre de commerce et d’investissement UE-CCG) et sur des questions d’affaires économiques pertinentes.
– Soutien à l’élaboration de contributions à la législation du CCG dans les domaines d’intérêt à définir de manière continue sur la base de discussions et de consultations avec les délégations de l’UE dans la région, les représentants des États membres et les parties prenantes des entreprises de l’UE. Certains sujets indicatifs pourraient être : le droit du travail, la main-d’œuvre et l’immigration, les normes environnementales, l’innovation, les exigences en matière de marchés publics et de contenu local, la protection des investissements, les politiques de développement des infrastructures, les DPI, etc.
Sous le volet 3 :
– Création / mise à jour d’une plateforme électronique interactive sur le commerce, l’investissement et la coopération économique entre l’UE et le CCG (y compris une stratégie de sortie/de durabilité pour la fin de ce projet).
– Contribuer à la création et à la diffusion d’informations sur les opportunités de commerce et d’investissement dans le CCG et dans l’UE par le biais de la plateforme web, de plateformes de médias sociaux dédiées, de mailings ciblés, de la participation et de la présentation à des événements pertinents.
– Compiler et diffuser des études de cas/meilleures pratiques sur la coopération commerciale entre l’UE et le CCG.
– Sessions d’information/formations aux entreprises de l’UE sur des sujets pertinents pour faciliter les affaires et les investissements avec le CCG (y compris les webinaires).
– Coordination et création de synergies avec les parties prenantes et les actions pertinentes (par exemple, la représentation commerciale des États membres de l’UE dans la région, les parties prenantes commerciales de l’UE qui ne sont pas encore présentes dans la région mais qui souhaitent travailler avec elle, d’autres actions similaires, notamment par les États membres, d’autres actions de l’UE, etc.)
– Consultation régulière / coordination avec les acteurs publics et privés du CCG et des pays spécifiques.

pays

Bahrain, Kuwait, Oman, Qatar, Saudi Arabia, United Arab Emirates

début-fin

16/04/2018 - 16/04/2021

domaine d'expertise

Environnement des affaires

montant

2 999 560,00€

Client

BM-FPI

partenaires

GFA
DMI

Retour haut de page